ENTREPRISE FUMEKO

 

Spécialisés en diagnostics après feux de cheminées, il nous semble opportun en cette fin de saison d'hiver 2019 

d'alerter sur les "pics" de feux à venir en rappelant quels sont les signes d'un conduit dangereux.

 

Nos retours d'expertises en fumisterie nous amènent aussi à lancer des "opérations spéciales débistrage" dès aujourd'hui

pour enrayer les sinistres incendies habituels de MARS, AVRIL et de MAI.

 

    La volonté de chacun n'est elle pas d'éviter d'épouvantables drames

et de retrouver une tranquilité d'esprit avec les appareils de chauffage au bois ?

 

Fabrice CASTRO,

Fondateur du réseau Fumeko 

Diplômé du Comité Scientifique et Techniques des Industries Climatiques

Mandaté par les experts judiciaires pour des missions de sapitage en Savoie 

 

VOTRE CONDUIT EST-IL DANGEREUX ?

 

 

 

Le problème des conduits de fumées, c'est qu'ils peuvent couver un danger imminent en ne laissant rien transparaitre...

Qu'ils soient ramonés chaque année, utilisés avec du bois sec, ou que l'installation de chauffage ait été conçue par un professionnel agréé (qualibois, RGE), rien ne vous garantit l'exclusion d'un sinistre. 

Alors pourquoi, chaque année, constatons-nous plusieurs dizaines de feux de cheminées dans nos départements Alpins, y compris dans ces configurations à priori "rassurantes" ?

Opérateurs et rédacteurs de diagnostics incendies, nous vous donnons les explications..

 

LES IDEES RECUES...

 

Nous avons constaté, au travers des nombreuses interventions "ramonage" que nous réalisons chaque année, un manque d'informations chez les utilisateurs d'appareils de chauffage. Beaucoup s'appuient sur des CROYANCES pour expliquer les feux de cheminées.

Il n'y auraient donc de risques qu'avec "des installation anciennes, des conduits maçonnés non tubés, l'utilsation de bois humides ou de de résineux, voire qu'avec l'absence de ramonages..."

Ci-joint, l'exemple d'un feu en Savoie qui a fait taire les rumeurs, car il s'est produit dans des configurations quasi idéales de sécurité, à l'opposé des croyances : chalet de 2008, conduit composite double paroi isolé (la catégorie la plus sûre), monté par un professionnel agréé. De plus, la fréquence d'utilisation est faible (chauffage d'appoint) et les ramonages sont effectués annuellement. Nous avons testé le bois bûche parfaitement stocké à l'extérieur (surélevé et abrité) : bois de feuillus dense, surtout du hêtre, à 16% d'humidité !

...CONTRE LES ANALYSES APRES FEU DE CHEMINEE ! 

Etablir un diagnostic après feu de cheminée, c'est constater les dégâts, comprendre les causes du sinistre et donner les réhabilitations nécessaires pour qu'à l'avenir, cela ne se reproduise plus. Lorsqu'on diagnostique plusieurs dizaines de feux /an, on trouve énormément de similitudes entre eux, mais en réalité aucun n'est identique.  

<< Nouvelle zone de texte >>

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© FUMEKO - 2016, tous droits réservés