DOSSIER SPECIAL RAMONAGE

(CHAUFFAGE AU BOIS) 

Bonjour, je suis Fabrice CASTRO, fondateur du réseau FUMEKO, le réseau d’artisans Rhône-alpins spécialisés en diagnostics des conduits de fumées.

Je vais maintenant briser les tabous et croyances sur le ramonage et vous révéler le secret de ce que nous enseignent nos examens diagnostics, réalisés la plupart du temps après feu de cheminée, intoxication au monoxyde de carbone ou dans le cadre d’expertises judiciaires.

Nos études ont démontrées que +90% des sinistres ont eu lieu alors que le conduit était malgré tout ramoné ! Qu’ils le fut par l’utilisateur lui-même ou par un artisan professionnel. Qu’il fut éxécuté par le toit ou par le bas ! Que l’appareil servait d’appoint ou de chauffage principal, que l’installation soit réalisée par un pro ou non, et pire que le bois soit sec ou non. J’expliquerai dans un prochain article pourquoi certaines installations malgré des conditions d’apparences idéales peuvent être quand même dangereuses, et comment y remédier. Aujourd’hui on va s’attacher à la question du "comment remettre un conduit à neuf" à chaque ramonage et vous tranquilliser définitivement l’esprit entre 2 interventions.

LA REALITE AUJOURD'HUI : LES CROYANCES ET HABITUDES

Nos conclusions d’expertises nous ont amenées directement à poser sur la table la question de l’efficacité de l’outil de ramonage traditionnel tel que tout le monde le connait : corde-boulet-hérisson lorsque le ramonage est fait par le haut, cannes classiques emboitées (méthode du tiré-poussé) ou dérouleur lorsque le ramonage est fait par le bas.

La plupart du temps, l’utilisateur d’un appareil de chauffage au bois, ne se préoccupe pas de savoir si la technique de ramonage utilisée par l’artisan est la plus efficace possible, il juge de la qualité du ramonage (et du professionalisme du ramoneur) au temps passé par le technicien à réaliser des allers-retours de cannes, donc de son implication, de son énergie et de sa bienveillance,  ainsi que de la propreté de son intervention... Certains (clients ou ramoneurs) vont même jusqu’à privilégier un ramonage par le toit (à l’ancienne) pour éviter d’éventuels nuages de suies dans le salon et parce que soit-disant les goudrons ne se déposeraient qu’en haut de la cheminée…

Et si en plus, le client a de la sympathie pour son artisan,  que le délai est court pour obtenir un rdv, et que le prix est correct...On est fidélisé, on a confiance, et il n'en faut pas plus pour être rassuré…

LES TECHNIQUES COURANTES (RAMONAGE TRADITIONNEL)

Corde-Boulet-Hérisson

Cannes traditionnelles

Enrouleur flexible

LA (TRISTE) REALITE : LES FACES CACHEES DE L'ICEBERG

 

Mais le problème qu’on observe de façon tangible et concrète avec le ramonage classique ou « traditionnel », quelque soit l’implication du ramoneur, l’outil qu’il utilise ou la position qu’il prend (par le bas ou par le toit), c’est de voir les quantités de suies qui tombent, mais jamais celles qui restent dans le conduit ! On ne passe généralement pas une caméra pour vérifier sur toute la hauteur l’état des parois après un ramonage, éventuellement on utilise un miroir qui permet de voir les 2 premiers mètres, et souvent, un conduit coudé nous en empêche…du coup on fait simplement confiance à son ramoneur et au final tout le monde se contente de ce qui est tombé du conduit et pas de ce qui peut y rester, …Et si il y avait une face cachée de l’iceberg ? des suies résiduelles aux propriétés hautement inflammables ? La face cachée de l’iceberg serait une véritable bombe à retardement… Il faut savoir qu’une suie qui a du mal à se décrocher avec les passages du hérisson traditionnel (qu'il soit en acier ou en nylon) s’appelle calcin ou bistre et qu'en cas d'inflammation, leurs températures de combustion vont de 700 à 1200 °C, elles constituent donc un grave danger à n’importe quel moment de l’hiver ou de l’automne

Lle BISTRE et Les CALCINS peuvent résister au passages du hérisson traditionnel dans tous types de conduits ! 

Conduit maçonné

Conduit tubé

Conduit isolé

GRAVES SINISTRES (RECENTS) SUR DES INSTALLATIONS D'APPARENCES SECURISEES

Savoie

Isère

Mais le problème du ramonage traditionnel ne s’arrête pas à laisser dans le conduit ces matières inflammables durcis et résistantes aux passages des brosses. Le 2ème problème est qu’on constate souvent des différences de section, de diamètre dans un même conduit, et le passage d’un hérisson unique aura des conséquences désastreuses : on gratte correctement la plus petite section, sans être du coup efficace dans la section la plus grande…Et on en revient à laisser des suies indésirables dans le conduit. (conduit métallique avec un diamètre de raccordement inférieur à celui du tubage , maçonné en pierre, foyers ouvert avec avaloir etc…)

C’est d’ailleurs systématiquement le cas des cheminées de type insert, non tubées, qui ont la plupart du temps un raccordement circulaire inox et un conduit maçonné carré….Il y a même un Phénomène aggravant pour certaines installations (surtout celles des années 80 à 2000) dont la jonction raccordement/conduit de fumée n’est pas toujours conçue avec une pièce de forme, ET vont piéger des suies et goudrons : dans ce cas-là même les ramonages par les 2 côtés (haut et bas) avec changement de hérissons, ne seront pas efficaces. On observe pour ces cas-là des feux au niveau du plafond…

 

LE CAS DES CHEMINEES DE TYPE INSERT EST FREQUENT

LA SOLUTION DES ARTISANS FUMEKO, UTILISEE DESORMAIS DANS + 24 PAYS :

LE RODTECH !

Être sûr de tout enlever, sur toute la hauteur pour être serein dès les premières chauffes..! Être sûr que votre installation ne subit pas de dommages qui peuvent passer inaperçus aux yeux de tous, pour ne pas risquer l’incendie ou l’intoxication ! Être un professionnel qui intervient avec un véritable regard d’expert, qui sache expliquer les désordres, vous donner les conseils adéquats et vous permettre de retrouver une confiance absolue …

 

C'est l'engagement des artisans du réseau FUMEKO chez vous !

 

Les cannes RODTECH : Inventées par un ramoneur, ont été plusieurs fois primées en France et à l’international, sont déjà utilisées dans + de 24 pays, et révolutionnent actuellement le monde du ramonage…Car en décrochant toutes les textures de suies existantes, y compris les calcins fixés sur les parois du conduit,  on supprime entre 2 interventions tout risque d’incendie futur !

 

Les cannes sont dites rotatives et exercent de 0 à 15 mètres la même puissance de grattage sur les parois des conduits, qu'ils soient circulaires ou carrés. Les passages des différentes sections ne sont plus un handicap puisque les brins se déploient à haute vitesse et balayent rapidement les zones piégeuses de suies.

 

Vous avez compris : les cannes agissent comme un rotofil dans les conduits, avec différentes têtes qu’on adaptera selon la nature des conduits (tubés, circulaires, maçonnés carrés, oblongues, voire même rectangulaires)

 

Les brosses rotatives élimineront donc toutes textures de résidus, et resteront cependant très douces pour les parois des conduits. Les cannes rotatives passent les coudes les plus forts, y compris dans les tubages, sans jamais les arracher ou les déboiter, contrairement à la méthode traditionnelle qui nécessite parfois de forcer le passage. Ainsi les risques d’endommager les conduits, les risques d’incendies et les risques d’intoxication au monoxyde de carbone sont définitivement écartés !

 

Avant 

Nécessite en méthode traditionnelle 2 hérissons aciers de diamètres différents.

 

 

Après

Un seul hérisson acier RODTECH remet à neuf les conduits de sections différentes !

 

 

Avant / Après

Les résultats sont spéctaculaires avec un seul passage, quelquesoit la hauteur des conduits

 

 

Avant

Conduit "double paroi isolé" circulaire (conduit métallique) de grande hauteur

 

Après

Une véritable remise à neuf, sans forcer !

 

 

NE PRENEZ PLUS DE RISQUES

RESERVEZ VOTRE RAMONAGE AVEC UN ARTISAN DU RESEAU FUMEKO

A COTE DE CHEZ VOUS !

Nous programmons actuellement des tournées ramonage sur les départements de la

SAVOIE, HAUTE-SAVOIE, de l'AIN et de l'ISERE

 

Pour accéder aux dates d'interventions sur votre commune et aux tarifs des prestations,

merci de cliquer sur le bouton ci-dessous.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© FUMEKO - 2016, tous droits réservés